Yoko Saïto

Quel(le) quilteur(se) ne connaît pas Yoko Saïto ? Comme beaucoup de japonais peu enclins à s'extasier devant la symétrie néoclassique de nos standarts esthétiques, Yoke Saïto a choisi d'échapper à la rigueur des motifs réguliers, figures imposées aux patcheuses, en déformant les blocs.

Voici un exemple de ce que l'on obtient en utilisant l'hexagone en toute liberté.

mosaic30e17bacffd47e92f015d313468c94d48ec4a3f6.jpg

La version initialement proposée par Yoko Saïto utilisait des hexagones encore plus petits (voir photo ci-dessous). Autant dire que le travail d'appliqué aurait été plus long si j'avais suivi cette voie... Mais j'aime aussi cette version moins raffinée...

381557-6.jpg

Commentaires

  • YOKO SAITO
    rien que son nom fait rever , toutes celles qui ont pu à un moment voir ce qu'elle fait, n'ont pas pu l'oublier
    et chaque fois qu'elle sort un livre c'est l'emerveillement

  • Yoko Saïto a des doigts d'or! tout en minutie!
    on ne peut que s'en inspirer...ce qui est déjà bien!
    ton sac couleur taupe est très réussi ;o)

  • Merci pour ces commentaires ! En fait, celui de Yoko Saïto est plus raffiné en raison de la petitesse des hexagones. J'essaierai de faire mieux la prochaine fois !

Les commentaires sont fermés.