• Animés

    Le talent n'attend pas le nombre des années !

    Voici trois animés réalisés par Mariette, 11 ans !

    chatsauvage.gif

    coeur.gif

    SoleilMariette.gif

    Félicitations Mariette !!!

  • Quilt mystère... Suite !

    Voici un troisième bloc du quilt mystère qui peine décidément à avancer !

    P1140419.JPG

    Il reste à appliquer les volutes de fumée...

    Quelques vues de détail :

    maison,couleurs,quilt,quilting,patchwork,fabrics,tissu,shot cotton,coton, kaffe fassett

    maison,couleurs,quilt,quilting,patchwork,fabrics,tissu,shot cotton,coton, kaffe fassett

    maison,couleurs,quilt,quilting,patchwork,fabrics,tissu,shot cotton,coton, kaffe fassett

    maison,couleurs,quilt,quilting,patchwork,fabrics,tissu,shot cotton,coton, kaffe fassett

  • A pas feutrés...

    Que faire d'une laine feutrable, trouvée il y a plus de 20 ans chez Ardelaine ?

    Une réponse possible : un bol-vide-poches, crocheté en mailles serrées et passé dans le lave linge à 60°, en compagnie de balles de tennis.

    Voici le résultat, qui devrait être complété de récipients du même type, de tailles différentes et de couleurs neutres également.

    P1140357.JPG

    P1140359.JPG

    P1140361.JPG

    P1140362.JPG

  • Le crochet, c'est comme le vélo !

    Le crochet, c'est comme le vélo ! Lorsque vous l'avez appris enfant, vous ne l'oubliez jamais !

    Alors, après avoir navigué sur les blogs d'Anne ou d'Héloïse, ou d'autres encore, difficile de résister à la démangeaison enthousiaste à l'idée de ressortir crochet et laine pour un projet amusant : un sac à feutrer !

    Voici les premiers éléments (il en faut 43 !)

    granny.jpg

    La laine est feutrable : il s'agit d'écheveaux de laine Colbert de DMC qui végétaient dans une boite et de laine Ardelaine achetée il y a de nombreuses années dans le magnifique village ardéchois de St Pierreville.

    Le modèle est adapté des explications de Cécile Franconie : j'ai remplacé les doubles brides par des brides, changé le deuxième rang car je n'obtenais pas l'effet souhaité, et le dernier rang a été modifié pour qu'un écheveau suffise à le terminer.

    Mais la vraie inspiration vient du blog de "Mamzelle P", "Made with love by...", qui feutre des sacs en laine Colbert... De toute beauté !

     

    P1140309.JPG

    Il manque encore du bleu, du (vrai) rouge et de l'orange : cela viendra en temps en en heure !

    P1140312.JPG

    P1140314.JPG

     

    P1140315.JPG

  • Début d'une collection ?

    Dans la famille "trousses-pochettes & co", voici la dernière née, une trousse à toilette doublée de plastique transparent à l'intérieur.

    P1140298.JPG

    Vue de l'intérieur plastifié :

    Est-ce le début d'une collection ? La quantité de tissus "kokka" avec les petites voitures s'amenuise... Difficile d'aller bien loin avec un coupon de 50 cm !

    Détail du piqué main sur le batik artisanal :

    P1140301.JPG

    La trousse et sa petite soeur...

     

    P1140305.JPG

    Vues de détail :

     

    P1140306.JPG

    P1140307.JPG

  • Trousse : tuto

    La trousse est (presque) terminée : il reste à poser une fermeture à glissière.

    P1140285.JPG

    Voici quelques éléments d'explication :

    1) On réalise le dessus en assemblant des tissus à sa convenance. On peut ajouter broderies et appliqués si on le souhaite. Ce "piécé" (appelé ainsi parce qu'il est composé de plusieurs "pièces" de tissus) est un carré d'environ 30 cm de côté.

    P1140290.JPG

    2) On coupe un molleton et un morceau de tissu pour la doublure de dimension un peu supérieure (rectangle de 30 cm de haut par 35 cm de large). Ici, le tissus de doublure a un sens (petites voitures, un imprimé japonais naïf de "Kokka"), il faut donc réaliser la doubure en deux parties reliées par une couture pour que les voitures soient à l'endroit.

    P1140287.JPG

    3) Superposer doublure, molleton et dessus en centrant bien le dessus de manière à ce qu'il y ait environ 2,5 cm de doublure sur la largeur, de chaque côté, et maintenir le sandwich par un faufil. On peut aussi utiliser de la colle pour tissus en bombe (bien plus rapide !) On peut alors piquer (quilter) comme on le souhaite. Ici, il y a du quilting machine (les petites voitures), du quilting main (les "graffitis' du tissu vert) et une ligne de piqûre libre à la main avec du coton blanc pour relier la broderie et la pièce de "log cabin".

    trousse, quilt, quilting, patchwork, tissu, fabrics, coton, cotton, tissu teint à la main, batik

    4) Lorsque le quilting est terminer, fermer les côtés après avoir plié endroit contre endroit l'ouvrage. Retourner sur l'envers et, pour chaque couture, procéder ainsi :  recouper doublure et molleton à 0,7 cm d'un côté de la couture et uniquement le molleton de l'autre côté : on peut alors replier la doublure (environ 2,5 cm) de manière à cacher la couture. Cela crée un bourrelet à l'intérieur de la trousse autour de la couture qui est bien propre.

    trousse, quilt, quilting, patchwork, tissu, fabrics, coton, cotton, tissu teint à la main, batik

    trousse, quilt, quilting, patchwork, tissu, fabrics, coton, cotton, tissu teint à la main, batik

    5) Recouper proprement le haut de la trousse si nécessaire. Couper une bande (en biais si possible, mais ce n'est pas indispensable) de 5 cm de large dont la longueur est égale au périmètre de l'ouverture plus 1,5 cm pour les coutures (droite ou en biais selon si la bande a été coupée droit fil ou en biais). Piquer la bande endroit contre endroit à cheval sur le bord supérieur de la trousse en alignant les coutures. Rabattre vers l'intérieur et terminer par un ourlet cousu à la main.

    trousse, quilt, quilting, patchwork, tissu, fabrics, coton, cotton, tissu teint à la main, batik