• Belote et rebelote !

    Dernier né de la gamme "A la manière de Vasarely" (il faudra songer à se renouveler !), voici un quilt utilisant lui aussi une large gamme de tissus "shot cotton" rayés ou unis de Kaffe Fassett, dont voici quelques détails du quilting :

    Devant, autour d'une petite ellipse...

    P1150109.JPG

    Derrière, avec un tissu Ikéa

    P1150110.JPG

    Et autour des grandes ellipses : pile...

    P1150115.JPG

    Face !

    P1150111.JPG

    D'un peu plus près...

    P1150114.JPG

     P1150117.JPG

    La suite lorsqu'il sera terminé !

  • Nostalgie ? Mais non, un peu d'histoire seulement !

    Voilà quelques temps que l'envie de faire un article sur l'ancêtre de Marie-Claire-Idées me démangeait : pour celles et ceux qui n'ont pas connu le mensuel 100 idées, voici un aperçu (non exhaustif) de quelques-unes des merveilles qu'il recélait :

    100 idées 1 001.jpg

    100 Idées n° 68

    Ouvrage : Jocelyne Verger

    Photo : Jérôme Tisné

    Petites robes en toile fine et un peu transparente, tenues légères et décontractées pour un été méditérranéen !

    100 idées 1 001 - Copie.jpg

    100 Idées n° 68

    Ouvrage : Jocelyne Verger

    Photo : Jérôme Tisné

    Très léger encore... Ces voiles aériens étaient merveilleux !

    100 idées 4 001.jpg

    100 Idées n° 113

     Création Agnès B

     Photos Gilles de Chabaneix

     100 idées 5 001.jpg

    100 Idées n° 113

    Création Agnès B

    Photos Gilles de Chabaneix

    Ce cache-coeur de chintz est particulièrement facile à réaliser et dessine une taille de guêpe à ravir !

    100 idées 6 001.jpg

    100 Idées n° 126

     Ouvrage : Jacqueline Paucton

     Photo : Jérôme Tisné

    Toujours en chintz, mais jamais réalisé, ce petit haut très féminin :

    100 idées 3 001.jpg

    100 Idées n° 89

     Ouvrage : Jacqueline Paucton

     Photos : Elisabeth Novick

     Il est indéniable que ce mensuel du groupe "Marie Claire" a inspiré beaucoup de personnes (femmes surtout) qui se sont fait la main sur ces modèles assez faciles, toujours originaux, au point d'être parfois difficiles à porter ! 

    Mais qu'importe ! J'y ai puisé mon inspiration jusqu'à ce que ce magazine finisse par disparaître, en 1989.

    Il avait alors connu une évolution qui le rendait peut-être moins populaire : les étoffes employées étaient de plus en plus précieuses et onéreuses, les laines luxueuses de moins en moins abordables... et les filles de moins en moins manuelles ! Les dinosaures encore attachées à leur machine à coudre, leus aiguilles, leurs fils durent faire leur deuil de cette excellente revue, remisée soigneusement pour être lues et relues...

    Jusqu'à la parution du trimestriel "Marie Claire Idées" !

    Bon, c'est vrai : j'ai raté le départ, négligeant de consulter les bacs des maisons de la presse pour dégotter un remplaçant à 100 idées !

    MCI n'est pas le décalque de 100 idées : les concepteurs ont sans doute réalisé que les françaises n'étaient plus les tricoteuses-brodeuses-tisseuses-bricoleuses expertes que la génération précédente avait engendrées. Alors on brode à la peinture sur tissu, on tricote au point mousse...

    Et après ? Le talent et l'inspiration sont encore bien là, et c'est l'essentiel ! Et les filles se remettent à utiliser ces apendices bien pratiques qu'on appelle des mains : est-ce ce qui a permis que MCI, de trimestriel, devienne bimensuel ? Sans doute et c'est tant mieux !

    Pour terminer, quelques vues de 100 idées pour montrer que le tricot n'était pas en reste...

    Ci-dessous, un gilet au point travaillé d'une élégance certaine :

    100 idées 2 001.jpg

    100 Idées n° 151

     Ouvrage : Jacqueline La Guilhaumie, pour la Droguerie

    Un pull d'une d'une virtuosité que ne laisse pas voir son apparente simplicité :

    100 idées 7 001.jpg

    Le mélange dans le chandail ci-dessous de motifs cahemire, de fleurs et de carreaux est d'une beauté qui me laisse sans voix !

     100 Idées n° 142

     Réalisation : Catherine de Chabaneix

     Photos : Gilles de Chabaneix

     100 idées 8 001.jpg

    100 Idées n° 142

     Réalisation : Catherine de Chabaneix

     Photos : Gilles de Chabaneix

  • Sitges 2 : Kaffe Fassett et Carol Taylor

    Ce qui frappe le plus lorsqu'on passe des "quilts de légende" aux patchworks de Kaffe Fassett ou de Carol Taylor, c'est le niveau de technicité requis : les premiers exigent une précision d'horloger suisse et ne sont pas à la portée du premier venu, les seconds frappent par leurs couleurs, les étoffes employées et la simplicité des formes.

    Kaffe Fassett

    P1140666.JPG

    On peut même se rendre compte que Kaffe Fassett introduit de l'irrégularité là où on aurait pu s'attendre à de l'uniformité, qu'il s'agisse de l'alignement de coutures, du choix des couleurs, de la précision des motifs, comme on peut le voir ci-dessous :

    P1140679.JPG

    Mais le charme opère de la même façon !

    Kaffe Fassett

    Sitges, barcelone, quilt, quilting, kaffe fassett, karol taylor, brandon mably, quilté à la main, festival, patchwork, coton, cotton

    Sitges, barcelone, quilt, quilting, kaffe fassett, karol taylor, brandon mably, quilté à la main, festival, patchwork, coton, cotton

    Les quilts de Carol Taylor mêlent, quant à eux, des étoffes de coton et des matières brillantes. Je préfère les oeuvres où l'apport de lurex est limité à celle où elle multiplie les effets de matières. Quoiqu'il en soit, l'explosion de couleurs est au rendez-vous !

    Sitges, barcelone, quilt, quilting, kaffe fassett, karol taylor, brandon mably, quilté à la main, festival, patchwork, coton, cotton

    Sitges, barcelone, quilt, quilting, kaffe fassett, karol taylor, brandon mably, quilté à la main, festival, patchwork, coton, cotton

     Sitges, barcelone, quilt, quilting, kaffe fassett, karol taylor, brandon mably, quilté à la main, festival, patchwork, coton, cotton

     

    Sitges, barcelone, quilt, quilting, kaffe fassett, karol taylor, brandon mably, quilté à la main, festival, patchwork, coton, cotton

    Sitges, barcelone, quilt, quilting, kaffe fassett, karol taylor, brandon mably, quilté à la main, festival, patchwork, coton, cotton

     Sitges, barcelone, quilt, quilting, kaffe fassett, karol taylor, brandon mably, quilté à la main, festival, patchwork, coton, cotton

    On peut admirer dans le quilt ci-dessus (Interwoven) le travail sur

    les valeurs (clair-foncé) qui court d'un angle à l'autre.

    Sitges, barcelone, quilt, quilting, kaffe fassett, karol taylor, brandon mably, quilté à la main, festival, patchwork, coton, cotton

  • Sitges : premier épisode

    Sitges est une petite station balnéaire située au sud de Barcelone. C'est un mélange de maisons récentes badigeonnées de blanc et d'édifices médiévaux ou de style renaissance, richement ornés de fer forgé.

    P1140641.JPG

    P1140695.JPG

    P1140696.JPG

    P1140690.JPG

    Mais Sitges était surtout le théâtre d'un festival de patchwork.

    Je vous propose aujourd'hui un petit tour dans un des lieux de l'exposition où l'on pouvait admirer les "quilts de légende" de l'association "France Patchwork".

    Voyez plutôt !

    P1140634.JPG

    Louise Marie Stipon

    Médaillon de triangles en carrés

    225 cm x 225 cm

    On peut regretter un éclairage qui illumine le centre et laisse les périphéries dans l'ombre : cela ne facilite pas la prise de vue !

    Quoiqu'il en soit, le travail investi dans ces patchworks valait le coup d'oeil : entièrement réalisés à la main et de taille importante, ils nécessitent des centaines d'heures de travail !

    P1140635.JPG

    Médaillon de triangles en carrés : détail

    P1140615.JPG

    Détail du quilt de Anne Marie Uguen

    World without end

    220 cm x 220 cm

    P1140616.JPG

    World without end : détail

    P1140618.JPG

    Louise Marie Stipon

    Log cabin

    225 cm x 225 cm

    P1140619.JPG

    Log cabin : détail

    P1140620.JPG

    Log cabin : détail

     

    A suivre dans un prochain article :

    la salle consacrée aux quilts de Kaffe Fassett !

  • La clé des champs

    Barcelone n'est pas une ville anodine : mélange de modernité et de tradition, elle renferme quelques joyaux qu'on ne présente plus, et qui sont une source d'inspiration inépuisable pour les amoureux de motifs et de couleurs.

    En attendant un prochain article sur Antoni Gaudi, voici quelques vues, pour le plaisir des yeux...

    Parc Guëll

    P1140578.JPG

    P1140558.JPG

    P1140547.JPG

    P1140546.JPG

    Palau de la musica catalana

    P1140913.JPG

    La Sagrada Famillia

    P1140708.JPG

    P1140755.JPG

    P1140758.JPG

     P1140816.JPG

  • Les ellipses : tuto !

    Comment réaliser des ellipses de même forme ? Ce n'est en effet pas évident de réaliser des ellipses de grande taille, avec des proportions correctes, et de tracer deux versions "homothétiques" - c'est le terme mathématique - de la même ellipse.

    C'est le cas de l'ellipse blanche et de la petite ellipse utilisées dans le dernier quilt que j'ai réalisé :

    P1140451.JPG

    L'ellipse blanche et l'ellipse jaune sont de la même forme (ce n'est pas le cas de l'ellipse bleue qui n'a pas été tracée avec la méthode que je vais exposer ici).

    Voici l'idée principale :

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles

    La première chose à retenir, c'est qu'il y a une manière très facile de réaliser une ellipse :

    1. On place les foyers de l'ellipse, deux punaises ou deux épingles, et on y attache une ficelle dont la longueur est supérieure à la distance entre les deux épingles (elle ne doit pas être tendue).

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles

    2. Puis, on tend la ficelle avec un stylo ou un crayon et on dessine, en maintenant la tension, une ligne sur la feuille : c'est une ellipse !

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles

    Lorsqu'une première ellipse est réalisée, on peut en construire une deuxième plus grande comme indiqué ci-dessous :

    1. On repère le centre de l'ellipse (c'est le milieu du segment dont les extrémités sont les foyers, on les repère grâce aux trous des épingles dans le papier).

    C'est facile ! Inutile de se dire : "ce sont des maths, je n'y comprends rien !"

    Ce qui pouvait peut-être nous effrayer lorsque nous étions enfant ne nous fait plus peur, n'est-ce pas ?

     

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles

    2. On place un point F sur la première ellipse, un deuxième point (G) à l'extérieur sur une droite reliant E et F (où l'on veut : tout dépend de la taille souhaitée)

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles


    3. On place un autre point (K) sur l'ellipse. On trace la droite (FK).

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles

    4. On construit la parallèle à la droite (AK) passant par le point G.

     

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles

    5. Cette droite coupe la droite (EK) en L : L est un deuxième point de la grande ellipse.

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles

    6. On recommence plusieurs fois cette construction pour obtenir plusieurs points : il suffira alors de les relier pour obtenir une ellipse de la même forme mais plus grande.

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles

    Et voilà : le tour est joué !

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles

    Bon travail !!!

    shot cotton,kaffe fassett,solids,unis,coton,quilt,quilting,patchwork,ellipses,cibles