• L'artiste du mois d'août : Charlotte Salomon

    L'oeuvre de Charlotte Salomon est probablement unique en son genre : si Anne Franck a choisi de faire le récit de sa vie par l'écriture, c'est la peinture qu'utilise Charlotte Salomon pour raconter la sienne.

    CHS4.jpg

    Charlotte Salomon est née en 1917 à Berlin dans une famille juive : les exactions contre les juifs en Allemagne dès 1933 contraignent sa famille à l'exil. Charlotte est envoyée chez ses grands-parents en 1938 dans le sud de la France, à Nice.

    CHS1.jpg

    Ce n'est pas la première tragédie que connaît la famille : la mère de Charlotte s'est suicidée lorsqu'elle avait 9 ans, ce qu'elle apprendra de la bouche de sa grand-mère bien plus tard. Celle-ci se donne aussi la mort en France, peu après l'entrée en guerre de la France contre l'Allemagne. Charlotte se retrouve seule avec son grand-père âgé.

    CHS2.jpg

    En Allemagne, Charlotte avait pu entrer à l'Académie de Beaux-Arts de Berlin, malgré les quotas très bas d'étudiants juifs imposés par les Nazis. Mais c'est en France qu'elle décide de raconter sa vie sous une forme originale : elle réalise des gouaches (plus de 700 !) qui relatent les évènements marquants de sa vie, de manière parfois romancée. Ces tableaux sont accompagnés de textes et de musiques intégrés dans les dessins comme s'il s'agissait de bandes dessinées. Elle intitule cette oeuvre "Leben ? oder theater ?" ("Vie ? ou théâtre ?")

    CHS3.jpg

    CHS7.jpg

    La palette qu'elle utilise rappelle celle des peintres fauves, mais aussi celle de Modogliani : les couleurs sont vives mais pas criardes, souvent atténuées de gris chromatiques. 

    CHS5.jpg

    Ce qui ressort de cette oeuvre, c'est son originalité et sa puissance ; avec humour et un sens du tragique réaliste en ces temps de persécution, Charlotte Salomon déroule le fil de sa vie à travers les évènements saillants d'une jeune femme de son âge : les relations avec son père et Paula, sa deuxième femme, les premiers émois de l'amour, et bien sûr le contexte politique désastreux et fatal. Peu à peu, ses dessins gagnent en énergie et en agressivité, traduisant l'angoisse croissante de la jeune femme.

    CHS6.jpg

    Charlotte se marie en 1943 avec un réfugié juif comme elle : peu après, le couple est arrêté sur dénonciation et déporté à Auschwitz. Charlotte est alors enceinte. On pense qu'elle a été assassiné dès son arrivée au camp d'extermination.

    Peu avant son arrestation, elle avait réussi à confier "Leben ? oder theater ?" à un ami qui a pu sauver son oeuvre.

    CHS8.png


    Cet ensemble de gouaches constitue bien sûr un témoignage capital sur la vie d'une jeune artiste réfugiée pendant la seconde guerre mondiale. Mais cette oeuvre est aussi magistrale en elle-même : le talent de Charlotte Salomon est manifeste et suscite une profonde émotion.

    CHS9.JPG