Les blogs Marie Claire Idées - Marie Claire

Les blogs Marie Claire Idées

La sélection des blogs Marie Claire Idées
Derniers articles
Tous les blogs
Rejoignez-nous sur Facebook

Coup de coeur pour Victor Vasarely

Ma rencontre avec l’œuvre de Vasarely (né en Hongrie en 1906, mort en France en 1997) remonte à mes 14 ans : c'est à une jeune prof de lettre que la petite Marseillaise que j'étais doit d'avoir découvert à la fois Aix-en-Provence et cet artiste si atypique. Tout à la fois, mes yeux ont découvert le charme suranné des ruelles de cette ville provençale, icône des touristes européens ou américains, et le graphisme puissant des tableaux monumentaux de Vasarely.

Contraste fort, mais coup de foudre de même intensité !

Ce n'est donc pas un hasard si le patchwork m'a parfois conduite vers cet univers de formes et de couleurs, au point de baptiser certains de mes quilts "à la manière de Vasarely".

Ci-dessous, le tableau Folkokta, de Vasarely (difficile de trouver des sources sur le web pour donner des dates, car la propriété des œuvres de Vasarely semble faire l'objet de nombreuses controverses, disputées à coup de jugements du tribunal de grande instance. On en est donc réduit à montrer des tableaux sans avoir beaucoup d'éléments pour les situer dans le temps !)

Ne pourrait-on imaginer un patchwork ressemblant à cela ?

artwork_images_1047_688391_victor-vasarely.jpg

vasarely1.jpg

Si les deux précédents mettent surtout en scène un jeu de couleurs en aplat, les exemples ci-dessous illustrent bien la manière dont Vasarely joue avec les formes pour faire naître des volumes.

075ae8e8c2c923746e3f2a95724e1036.jpg

victor-vasarely-squares.jpg

victor%20vasarely%20opus%202604.jpg

VictorVasarelyTriennalediMilano.JPG

Mais quittons la couleur pour plonger dans les formes pures, relevées par le noir et blanc ou les teintes neutres : l'illusion d'optique est là, qui montre un travail formel, aboutissement de la découverte à la Renaissance de la perspective. L'artiste semble prendre le contre-pied des règles de représentation du réel pour introduire du mouvement et du volume en s'affranchissant de la peinture figurative pour nous entrainer dans l'abstraction formelle.

430f12a69a198bf3228f8177ed436624.jpg

29636ba8a257dc515d8b3cd139415844.jpg

a1216c27ec023791a9be63c8493c62a6.jpg

J'aime beaucoup ! Et vous ?

Commentaires

  • Moi j'adore TES interprétations de cet artiste, avec tes quilts magnifiques !!!

  • Merci Anne !

  • nous avons les mêmes inspirations picturales! Donc forcément, j'aime ta façon de jouer avec les couleurs et les formes géométriques.

  • Merci Christelle !

  • J'adore toutes ces illusions d'optique! C'est magique!
    Christine

  • Moi aussi, j'aime beaucoup; ça me fascine..........surtout les volumes qui "sortent" de l'image, explosent. GEANT!!

  • Merci Christine et Anne !

  • Moi aussi, j'aime beaucoup; ça me fascine..........surtout les volumes qui "sortent" de l'image, explosent. GEANT!!

  • Moi aussi j'aime Vasarely !
    j'avais acheté un livre à Ste Marie aux Mines : Op-Art Quilts, Fun Fast et Fabulous 3-D Illusions de Marilyn Doheny, en anglais (que je ne connais pas) j'ai souvent rêvé en le feuilletant....... j'avais aussi l'arlequin de Vasarely, + un livre du peintre ....... maintenant je crois que je ne réaliserai jamais ces quilts.
    Merci pour tes belles images !
    Bonne continuation! Amitié
    Danielle88

  • Merci pour cette info : je suis allée voir la couverture de l'ouvrage, et il me semblait avoir déjà vu le quilt de la couverture de l'ouvrage sur Flickr. J'ai fini par le retrouver ! Alors voici un lien vers son site : http://marilyndoheny.com/2012/06/graphic-reality/
    Merci encore, Danielle, pour cette (re)découverte !

  • Mademoiselle,

    Lorsque l on cherche, on trouve , encore faudrait il chercher, il existe Six sites et obtenir des renseignements est d une extreme facilite.
    Par ailleurs ne pas melanger ces sinistres procedures avec la connaissance de l oeuvre, cela n a rien a voir.
    Ecrire pour ecrire n apporte rien, l oeuvre d un artiste est a percevoir et ressentir avec son ame et son intelligence . Vasarely, et xroyez que je sais de quoi je parle, etait un etre hors du commun, un humaniste au dela meme du genial artiste qu il fut. le reste ne compte pas.
    Comme il l a lui meme ecrit et comme je l ai inscrit sur sa tombe CE N EST PAS LE NOM DE L ARTISTE QUI DOIT BRILLER MAIS SON OEUVRE......le reste n est qu accesoire.

  • Je vois que je vous ai blessé : à vrai dire, je regrette de n'avoir pas de livre sur le travail de votre grand-père, car cela m'aurait facilité la tâche. C'est en général avec de tels ouvrages que je réalise mes articles "coup de coeur". Mais j'ai cherché longuement une date pour le premier tableau, sans succès. Si vous pouvez éclairer ma lanterne, j'en serai ravie !

  • c'est au-delà d'aimer, le travail de Vasarely me fascine...
    il y a un côté un peu magique qu'on retrouve en effet dans certains blocs de patch : les losanges qui donnent à voir des cubes, ou les cercles qui émergent des triangles dans Lincoln's watch !

  • Je partage ton avis !

  • J'adore Vasarely, dernièrement il y a eu une expo à Bruxelles, magnifique, et ce qui a été une surprise, une guide est venue vers moi, et a expliqué les différents tableaux.

    J'aimerai faire un de ces tableaux ci-dessus en patchwork le 5 ou le 7 pensez-vous cela possible?
    Merci de vos réponses
    Bonne journée
    Babette

  • Mais oui, Bernadette, j'en suis persuadée !

  • Tant et tant de dessinateurs, graphistes, peintres... et quilteuses se sont inspirés des tableaux de Vasarely... Nul doute qu'il était un être hors du commun, comme le souligne son petit-fils, puisque ses oeuvres sont à l'origine d'autres expressions artistiques ! Pas de quoi s'en offusquer, c'est au contraire un hommage. Rien de plus triste que l'oubli...

  • En effet, c'est bien contre l'oubli que nos blogs respectifs sont engagés, n'est-ce pas ?

  • Mais oui ! Je vais prévoir une promenade à Aix et la visite de la fondation...

  • Excellente idée ! L'occasion, peut-être, de finaliser notre projet de rencontre, sans cesse remis !

  • Je ne suis pas son petit fils......mais sa belle fille, michele avec un e, en francais, c est feminin.....des livres il en existe plus d une centaine, bibliotheques , ebay, amazon, etc..........

  • Veuillez excuser ma confusion je n'ai pas vu le "e" dans la signature concaténée. J'ai un peu de mal à comprendre ce que je perçois comme un peu d'agressivité (ou d'agacement) dans vos messages : j'ai plus souvent vu les œuvres de Victor Vasarely en vrai qu'en reproduction car j'habite près d'Aix-en-Provence et je sais pouvoir les revoir quand cela me chante. C'est sans doute la raison pour laquelle je n'ai pas acquis un livre à ce sujet. Point final.

  • Qui associe procedure a l oeuvre, les aixois, c est pour cette unique raison que je suis intervenue, car cdepuis 20 ans que cela dure, n interesse plus personne, sauf a aix ou il ne se passe pas grand chose. Je suis racie que vous puissiez voir les oeuvres de l artiste lorsque cela vous chante.......ce qui ramene a ma premiere reponse, il est facile d obtenir des renseignements.
    Quant a l oubli ou la survivance de l oeuvre et de son message , le monde est grand , et ce n est certes pas dans la region aixoise que cela se passe, mais a berlin, new york, miami, rio, shangai , bejîing et meme new dehli, aussi pas de soucis en ce domaine. quant a repondre aux renseignements des amateurs, un de mes assistant s en charge a plein temps, conclusion lorsque l on cherche on trouve, et se renseigner avant d ecrire. Cela dit , sans agressivite , car la gentillesse est prioritaire dans mon existence, voir mon site, je vous envoie une jolie pensee de puerto rico. MV

  • Pauvre Fabienne qui en remerciement d'un coup de coeur reçoit un coup sur la tête! j'en reste sans voix ;o)

  • Mais heureusement que je reçois aussi du soutien ! En particulier de toi, Annie ! Je me remets très bien, quoiqu'il en soit, de ces commentaires qui valident en voulant les dénoncer la petite phrase en italique présente dans mon article...

Les commentaires sont fermés.