• Écheveau laine (BFL) et soie

    Un écheveau de fibre laine (BFL, i.e. Blue Faced Leicester) et soie, trouvé chez Fanfrelaine et filé en un brin unique dentelle : deux écheveaux de 60 g environ, qui ont permis de réaliser ce fil très fin. Une petite partie a servi à enrichir ma collection de fils de laine à broder, et le reste sera crocheté ou tricoté ultérieurement.

    IMG_4608.JPG

    Le fil est assez long et fin : environ 600 m pour 105 g (j'ai prélevé 15 g pour la broderie), en ajoutant le petit écheveau et la pelote.

    IMG_4613.JPG

    IMG_4462.JPG

    IMG_4610.JPG

    IMG_4602.JPG

    IMG_4598.JPG

    IMG_4605.JPG

    IMG_4478.JPG

  • Bruxelles

    Jour de tristesse, jour de colère.

    1161205-pour-exprimer-leur-soutien-belges.jpg

    Comme souvent, l'humour permet de dépasser ces événements : Katell Renon a listé quelques caricatures proposées par nos compatriotes belges.

    Vous pouvez les découvrir sur son blog, la Ruche des Quilteuses.

    Merci Katell ! (Écrit depuis mon mobile : désolée d'avoir échoué à insérer les liens !)

  • Un sac brodé vert prairie

    En retrouvant un numéro ancien de MCI (et quel numéro ! celui qui fêtait les 20 ans de la revue !), je suis tombée sur un sac dessiné par Léa Stansal, qui a inspiré celui que je présente ici : même usage de toile de Jouy et même composition. Le reste varie considérablement, car je suis incapable de reproduire !

    IMG_4595.JPG

    sac lea 20 ans.jpg

    Les broderies ne sont pas encore terminées, et toutes les décisions ne sont pas encore prises :

    - Qu'est-ce qui va sortir de la poche ?

    - Où et comment vais-je fixer les feuilles de lierre ?

    - Comment intégrer l'arbre du haut et son voisin sur la toile de Jouy pour n'en faire qu'un ?

    - Comment terminer le haut du sac, avec quelles anses ?

    - Et le fond ? Vert, herbeux, terreux ?

    Voici le sac déployé :

    IMG_4565.JPG

    Revue de détails :

    IMG_4588.JPG

    IMG_4589.JPG

    IMG_4591.JPG

    IMG_4584.JPG

    IMG_4583.JPG

    IMG_4579.JPG

    IMG_4586.JPG

  • Albert Anker : peintre de l'enfance - Evariste

    Albert Anker (1831 - 1910) est un peintre Suisse qui a su représenter l'enfance d'une manière extrêmement touchante. Ses tableaux montrent des enfants dans des attitudes très diverses, mais dans lesquelles on reconnaît immédiatement ce qui leur est propre : le sérieux et la concentration dans le jeu, la complicité entre frères et sœurs, l'application dans les travaux manuels, la franchise dans le regard...

    J'ai rencontré l’œuvre d'Albert Anker lors de mes recherches d'images à broder, et je suis tombée sous le charme du petit garçon ci-dessous, qui a plongé ses yeux dans les miens par-delà les décennies qui nous séparent.

    schulknabe-schoolboy.jpg

    On devine chez ce petit écolier le désir de bien faire et de paraître sous son meilleur jour !

    Après traitement de l'image (en particulier, un travail sur la saturation), j'ai pu l'imprimer sur du tissu et l'apporter à mon stage chez Léa Stansal, qui s'est empressée de m'apprendre à mettre en valeur cette image.

    IMG_4510.JPG

    IMG_4511.JPG

    L'enfant a troqué son ardoise avec un parchemin rempli de courbes et de signes mathématiques : c'est pourquoi je l'ai appelé Évariste, faisant de lui l'enfant qu'aurait pu être Évariste Galois, mathématicien de génie mort prématurément à l'âge de 20 ans, non sans avoir posé les bases de sa théorie mathématique.

    IMG_4516.JPG

    IMG_4514.JPG

    Allez, petit Évariste, laisse les idées se frayer un chemin dans ton esprit et coloniser le monde des mathématiques !

    IMG_4515.JPG

    Mais Anker n'était pas en reste dès lors qu'il était question d'enfants : voici quelques autres tableaux qui n'attendent plus que nos aiguilles pour reprendre vie !

    498076 bis.jpg

    madchen-die-haare-flechtend-young-girl-braiding-her-hair.jpg

    the-little-knitters.jpg

    rotkaeppchen-red-hat.jpg

    1280px-Albert_Anker_-_Schreibender_Knabe_mit_Schwesterchen.jpg

    Et pour terminer, comme promis, voici la "surprise" de Margarida : une broche qu'elle a réalisée et qu'elle m'a offerte ! Je ne la quitte pas ! Elle passe de mon manteau jaune à mon pull ou mon gilet !

    broderie,lea stansal,math

    broderie,lea stansal,math

    broderie,lea stansal,math

  • Retour de la lumière : sautoir coloré

    Sans lumière, pas de couleur ! L'allongement des jours permet le travail de la couleur un peu compromis lorsque les journées sont courtes et le soleil bas. Une manière d'expliquer pourquoi il me faut attendre le printemps (presque là !) pour ressentir ce besoin de réaliser des colliers colorés, joyeux, mêlant tissus, fils, fimo, perles de verre, nacre, ou plastique un peu kitsch !

    Bref : voici le premier de l'année 2016 !

    IMG_4529.JPG

    IMG_4521.JPG

    IMG_4526.JPG

    IMG_4528.JPG

    IMG_4524.JPG

  • Transmission

    Les feuilles de lierre brodées de Léa Stansal sont très faciles à réaliser pour peu qu'on soit un peu guidé. C'est ainsi qu'Emmanuelle et Hélène sont venues dans mon atelier pour s'y initier. Le "tissu" de fond ? Une tapisserie appartenant à Emmanuelle, brodée au demi-point et assez terne. Couleurs sombres, à la mode d'antan, qui donnent un parfait fond pour ces feuillages.

    Un peu de ruban fantaisie, de papier ou d'azlon, une touche de laine St Pierre, du coton perlé et des perles bien vives... Voici nos trois feuilles presque terminées !

    IMG_4493.JPG

    IMG_4489.JPG

    IMG_4498.JPG

    IMG_4494.JPG

    IMG_4496.JPG

    Sur ma lancée, je m'y suis aussitôt remise avec mes propres restes de tapisserie.

    Une version d'un vert plus acide, mais qui a aussi beaucoup d'impact !

    IMG_4506.JPG

    IMG_4507.JPG

    IMG_4504.JPG

    IMG_4502.JPG

    IMG_4500.JPG

    Tout ces éléments (tweed, feuilles, toile de Jouy et canevas) semblent faits les uns pour les autres, non ?