Cardeuse à rouleaux

Pour pouvoir jouer avec les fibres, une cardeuse à rouleaux reste l'outil indispensable. Certes, une cardeuse à main peut permettre quelques excentricités, mais on reste loin de la puissance d'une cardeuse à rouleaux.

Chez Christiane Pinet (fileuse et tisseuse de La Couvertoirade, merveilleuse enseignante), je m'étais essayée au cardage. Depuis, l'envie ne m'a pas quittée d'acquérir un tel outil : c'est chose faite. Je partage désormais cet objet avec une amie, passionnée comme moi de filage.

Voici un premier essai : mélange de BFL (Blue Faced Leister : c'est une espèce de mouton !) et soie coloris naturel, macomérinos écru, mérinos Nube de Malabrigo, coloris violet foncé, et mérinos bleu roi. On ajoute quelques fils de soie ou d'acétate bien colorés. Voici la fibre obtenue.

IMG_7635.JPG

IMG_7641.JPG

... et le fil, en cours de filage.

IMG_7644.JPG

Et "l'engin", me direz-vous ? Et bien en voici une vue :

IMG_7667.JPG

Deux rouleaux : l'un avec des couteaux acérés ! Attention aux doigts !

IMG_7672.JPG

IMG_7671.JPG

L'autre est hérissé de pointes arrondies quoique fines : elles grattent la laine, l'aèrent et orientent les fibres dans le même sens, ce qui permettra un filage facile.

filage,spinning,fiber,fibre,cardage,cardeuse

Enregistrer

Enregistrer

Les commentaires sont fermés.