• Chez Léa

    Retour de Joinville Le Pont : un stage chez Léa Stansal très enrichissant, avec de nouvelles rencontres non moins stimulantes ! Les encours apportés pour l'occasion ont été des occasions d'assister à des leçons vivantes de composition, dédramatisées, ouvertes, données avec bienveillance pas Léa : "ne vous posez pas trop de questions", "reprenez les bonnes idées", "ne cherchez pas toujours à innover, sous peine de manquer de cohérence, de fil conducteur"... Ce ne sont pas de citations exactes des paroles de Léa, mais il me semble qu'elles ne trahissent pas l'idée exprimée.

    Michèle nous a montré sa pièce délicate, avec de riches couleurs dans les gammes de rouge : c'est beau, c'est émouvant, et on admire l'équilibre entre la légèreté et la densité. Les teintes rouge empire invitent à interpréter cette scène comme un lieu dédié à la fiction théâtrale, riche des pourpres et d'écarlate, pour finalement conduire le regard vers des espaces aérés et clairs qui évoquent davantage l'Angleterre victorienne. En somme, une parfaite synthèse de deux cultures.

    IMG_7808.JPG

    IMG_7810.JPG

    IMG_7825.JPG

    IMG_7823.JPG

    Puis, l'ouvrage autour de l'arbre d'Arlette, qui abrite une colonie d'oiseaux colorés, délicatement brodés.

    IMG_7812.JPG

    Léa a sorti les ciseaux et a proposé d'enrichir cette composition pour mettre en valeur un tissu très particulier et graphique, imprimé d'arbres nus, tout-à-fait dans le thème :

    IMG_7842.JPG

    IMG_7841.JPG

    IMG_7843.JPG

    IMG_7844.JPG

    IMG_7846.JPG

    Rencontre encore, avec Françoise (M'Chou), dont j'avais vu certaines des œuvres, mais que je ne connaissais pas encore ! Difficile de photographier ses quilts immenses, mais je ne résiste pas au plaisir de montrer quelques vignettes de ce beau tissu garanti "made in Moulinsart" qui compose son nouvel ouvrage !

    IMG_7819.JPG

    "Abdallah, on ne tire pas la langue !"

    IMG_7818.JPG

    Quelques détails d'un quilt magnifique de Françoise, utilisant le motif de l'hexagone :

    IMG_7850.JPG

    IMG_7851.JPG

    IMG_7852.JPG

    IMG_7855.JPG

    J'avais apporté quelques oiseaux...

    IMG_7868.JPG

    IMG_7870.JPG

    IMG_7871.JPG

    IMG_7873.JPG

    IMG_7874.JPG

    Puis, j'ai brodé une belle "Parfumée" pour accompagner celle que propose Léa dans sa boutique :

    IMG_7879.JPG

    IMG_7881.JPG

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Carnet brodé aux oiseaux

    A l'origine de ce carnet brodé, des images de camemberts (si si !) aux noms d'oiseaux... avec, chaque fois, une représentation de ces volatiles dans des coloris bien vifs !

    Et puis, ce napperon trouvé chez Emmaüs. Mais aussi, ce tissus "journal" dont les protagonistes sont nos amis les chiens ! Ne restait plus qu'à réunir ces éléments dans un carnet à dominante bleu (un défi, pour ce qui me concerne !)

    carnet oiseau 1.jpg

    carnet oiseau 2.jpg

    carnet oiseau bis 5.jpg

    carnet oiseau 4.jpg

    carnet oiseau 3.jpg

    carnet oiseau 6.jpg

    IMG_7798.JPG

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Une même toison, deux filés différents

    Après avoir mélangé avec une cardeuse des fibres différentes, il fallait les filer. Mais comment ?

    Plusieurs techniques sont possibles. J'en ai choisi deux : j'ai filé un fil fin, non retordu (un "single", pour utiliser le jargon franglais des fileuses), et un fil utilisant la technique du "core-spinning" (même remarque !), c'est-à-dire utilisant un fil servant "d'âme".

    IMG_7752.JPG

    L'âme, c'est le fil qui se trouve sous la fibre, au cœur de celle-ci. On enveloppe le fil servant d'âme avec la fibre cardée : le fil du dessous, ici une laine anthracite, apparaît en transparence ou par endroits, si on le souhaite. Cela donne un résultat plus graphique ici, puisque le fil sombre apparaît parfois, donnant un effet chiné qui ne me déplaît pas.

    IMG_7761.JPG

    IMG_7757.JPG

    IMG_7753.JPG

    IMG_7754.JPG

    IMG_7755.JPG

    IMG_7759.JPG

     

  • Broder les oiseaux...

    Broder des oiseaux : une envie permanente, depuis que j'observe (j'examine, je scrute, je scanne, j'étudie...) ceux qu'on peut trouver sur les livres de Léa Stansal.

    Rude école : il faut multiplier les matières et les couleurs, sans oublier que le dessin n'est pas mon fort ! Mais reproduire un dessin trouvé sur le net (voir le tableau "Images à broder" de mon compte Pinterest, mine de sources d'inspiration) est à la portée de tous !

    Bref, voici 4 oiseaux brodés avec des fils divers : chenilles, rubans de soie ou de polyamide, fils de laine filée ou Lana, rubans de coton Mina, et cotons moulinés de couleurs variées.

    IMG_7727.JPG

    IMG_7705.JPG

    IMG_7710.JPG

    IMG_7721.JPG

    IMG_7716.JPG

    IMG_7734.JPG

    IMG_7712.JPG

    IMG_7706.JPG

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Cardeuse à rouleaux

    Pour pouvoir jouer avec les fibres, une cardeuse à rouleaux reste l'outil indispensable. Certes, une cardeuse à main peut permettre quelques excentricités, mais on reste loin de la puissance d'une cardeuse à rouleaux.

    Chez Christiane Pinet (fileuse et tisseuse de La Couvertoirade, merveilleuse enseignante), je m'étais essayée au cardage. Depuis, l'envie ne m'a pas quittée d'acquérir un tel outil : c'est chose faite. Je partage désormais cet objet avec une amie, passionnée comme moi de filage.

    Voici un premier essai : mélange de BFL (Blue Faced Leister : c'est une espèce de mouton !) et soie coloris naturel, macomérinos écru, mérinos Nube de Malabrigo, coloris violet foncé, et mérinos bleu roi. On ajoute quelques fils de soie ou d'acétate bien colorés. Voici la fibre obtenue.

    IMG_7635.JPG

    IMG_7641.JPG

    ... et le fil, en cours de filage.

    IMG_7644.JPG

    Et "l'engin", me direz-vous ? Et bien en voici une vue :

    IMG_7667.JPG

    Deux rouleaux : l'un avec des couteaux acérés ! Attention aux doigts !

    IMG_7672.JPG

    IMG_7671.JPG

    L'autre est hérissé de pointes arrondies quoique fines : elles grattent la laine, l'aèrent et orientent les fibres dans le même sens, ce qui permettra un filage facile.

    filage,spinning,fiber,fibre,cardage,cardeuse

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Voeux 2017

    La tradition des vœux de début d'année reste touchante : elle est surtout le moyen par lequel nous pouvons exprimer notre souhait de maintenir la cohésion au sein de cercles de plus en plus larges ; famille, amis, pays (je ne dis pas "nation", mais bien "pays" comme unité géographique réunissant des gens qui parcourent un bout de chemin ensemble)...

    En somme, il reste un brin d'espérance, non ?

    Merci donc à toutes celles (et quelques "ceux") qui cheminent avec moi dans ce blog et m'accueillent aussi, bien souvent, dans leur propre blog !

    Excellente année créative à tous !