Broderie - Page 4

  • De retour de chez Léa

    Visite chez Léa Stansal à nouveau, riche d'expériences et de retrouvailles !

    Voici quelques images des ouvrages pris en photo avec mon nouvel outil : un téléphone portable bien plus léger que mon réflex, mais qui ne donne pas autant satisfaction ! Question de réglage aussi, sans doute, mais l'optique d'un téléphone ne doit pas être en mesure de concurrencer Canon !

    Anne, Margarida, Emmanuelle, Claudia, Myriam, Ghislaine et moi-même, avec une visite de Zonzon... Tout ce monde-là encadré et animé par Léa Stansal.

    Voici des images de ce que nous avons pu voir ou faire à l'occasion de cette rencontre :

    La merveilleuse veste brodée d'Anne

    IMG_20160228_164725 - Copie.jpg

    IMG_20160228_164711 - Copie.jpg

    Les "non poupées" d'Emmanuelle, suivies d'une de ses pièces en cours de construction

    IMG_20160228_101551 - Copie.jpg

    IMG_20160228_114350 - Copie.jpg

    Léa au travail sur un encours d'Anne :

    Voyons, voyons...

    IMG_20160228_112453.jpg

    IMG_20160228_112458.jpg

    IMG_20160228_112500.jpg

    IMG_20160228_112503.jpg

    Une petit coup de ciseaux !

    IMG_20160228_112507.jpg

    IMG_20160228_112528.jpg

    IMG_20160228_112622.jpg

    Une pièce de Léa Stansal débordante de vie...

    image3.jpg

    IMG_20160228_162504 - Copie.jpg

    Une vue du magnifique top de M'Chou

    image5.jpg

    Les autres vues étaient trop mauvaises pour figurer ici !

    Quant à mon propre travail, il fera l'objet d'un prochain article, avec une surprise de Margarida !

  • La broderie chez Chanel, c'est du sérieux

    Si vous vous êtes demandés où les grands couturiers pouvaient bien trouver leurs étoffes, voici deux vidéos pour comprendre que chez Chanel, on ne se contente pas de flâner le long des étalages de marchands de tissus, sur les marchés !

    Que nenni : de petites mains agiles et pleines de talents se chargent de transformer une mousseline de soie en une étoffe à nulle autre pareille !

    16aef1ee21016d055e79de821fb1c99d.jpg

    5919f53b31b1c4cb010f294a755cf6ca.jpg

    Vous êtes tentés ?

    Alors, "y'a plus qu'à" !

  • Les mains dans la teinture... à nouveau !

    Dans le même esprit que pour la gamme de rouges, voici les verts, du sapin au vert-jaune mordoré.

    En sus, un écheveau à broder filé main, parfait pour animer des branchages aux couleurs changeantes, brodé seul ou en compagnie de fils lana. Il frisote légèrement : c'est dû à la torsion un peu excessive : il s'agit d'un reste de fil qui n'a pas été retordu avec son alter ego, mais lorsqu'on coupe une aiguillée, l'excès de torsion disparaît. Le fil a été lavé et séché, il est donc bien bloqué et ne se détord pas.

    IMG_4389.JPG

    IMG_4392.JPG

    IMG_4394.JPG

    IMG_4395.JPG

    IMG_4396.JPG

    Cerise sur le gâteau ?

    IMG_4399.JPG

    Voici un aperçu de l'effet de ce fil brodé avec d'autres fils (à droite, le long du galon, j'ai ajouté un brin de coton mouliné et un brin de lana, à gauche, dans les feuillages, il y a un brin ou deux brins de lana pour lui tenir compagnie). On peut constater que le fil est assez fin pour être brodé.

    IMG_4426.JPG

  • Stage intensif de broderie

    Parler de "stage" est sans doute un peu impropre, car nous étions deux, Françoise et moi... sans formateur ! Mais quel bonheur de pouvoir consacrer trois jours à la broderie, sans intrusion téléphonique de démarchage commercial, sans interruption sinon celle de la nuit bien avancée qui nous contraignait à lâcher l'aiguille pour un peu de repos !

    Fleurs rebrodées (Françoise)

    IMG_4427.JPG

    Le résultat, c'est une avancée spectaculaire de nos ouvrages, stimulées comme nous l'étions l'une par l'autre.

    Une image imprimée sur du tissu et rebrodée (Fabienne)

    IMG_4407.JPG

    Veste cousue et rebrodée (Françoise)

    IMG_4446.JPG

    Panneau aux écureuils dessinés par Léa Stansal (Fabienne)

    IMG_4419.JPG

    Fleurs brodées (Françoise)

    IMG_4435.JPG

    Place aux détails :

    IMG_4408.JPG

    IMG_4417.JPG

    IMG_4405.JPG

    IMG_4429.JPG

    IMG_4431.JPG

    IMG_4433.JPG

    IMG_4423.JPG

    IMG_4424.JPG

    IMG_4426.JPG

    IMG_4425.JPG

    IMG_4437.JPG

    IMG_4439.JPG

    IMG_4451.JPG

    IMG_4456.JPG

    IMG_4453.JPG

  • Une journée de broderie : joie intense !

    Passer une journée chez Léa Stansal, c'est avoir la garantie de pouvoir broder toute la journée : pas de courses à faire, de repas à préparer (chez nous, toutes ces tâches sont partagées), de coup de fil intrusif, de lettres ou articles à rédiger, etc. Broder, broder, broder !

    Et s'enrichir des ouvrages des compagnes de broderie (ou de compagnons, plus rarement).

    Nous avons commencé par admirer les vêtements brodés de Cécile et Fabienne, dont voici un aperçu ci-dessous, dans des photos un peu décevantes : tout va si vite, chez Léa, il y a tant à admirer, qu'il faut photographier plus vite que son ombre ! Mais Cécile a fort heureusement la gâchette facile et vous pourrez voir sur son blog un échantillonnage plus large des ouvrages présentés.

    IMG_4356.JPG

    IMG_4339.JPG

    IMG_4347.JPG

    IMG_4343.JPG

    IMG_4358.JPG

    Et ces fleurs sont brodées par Fabienne (pas moi !)...

    IMG_4350.JPG

    IMG_4349.JPG

    ... sur une culotte d'enfant tricotée ! Charmant, non ?

    IMG_4350 - Copie.JPG

    Le kit écureuil de Léa a été brodé, monté en grande pièce par Chantal de façon magistrale : on voit les mains de Léa s'agiter pour nous donner une leçon de composition !

    11349391454260227-PqkG.gif

    Encore un trésor sorti des sacs : la soie bleu lavande est d'une luminosité rarement rencontrée dans ces coloris. A noter : le tissu de fond est un tissé japonais (ou approchant) qui a été utilisé à l'envers. C'est du plus bel effet !

    IMG_4360.JPG

    IMG_4361.JPG

    IMG_4364.JPG

    Fleurs et personnages : un mariage toujours aussi réussi !

    IMG_4368.JPG

    IMG_4348.JPG

    Et les fleurs n'étaient en effet pas en reste, comme le montre cette broderie rehaussée de fils de soie !

    IMG_4351.JPG

    IMG_4352.JPG

    Ou ce morceau de tissu charmant :

    IMG_4353.JPG

    Et puisqu'il était question de sortir ses encours, j'ai dégainé mes cœurs mexicains !

    IMG_4365.JPG

    IMG_4366.JPG

  • Comment prendre une photo ?

    A l'occasion de la rédaction d'un article sur des perles de tissu de forme "potiron" ou "gourde", je souhaite évoquer la question de la prise de photo. Point n'est besoin d'être professionnel pour être sensibilisé à la question. Qui n'a pas été confronté à la déception de voir qu'un objet vu "en vrai" apparaissait terne et sale sur une photo dans un blog ? Ou, au contraire, une réalisation magnifiée par une photo lumineuse ?

    Or, une astuce sans doute bien connue de la plupart des blogueurs, mais qu'il est bon de rappeler ici, permet de limiter les dégâts : la lumière indirecte !

    Le soleil ? A bannir : il écrase, affadit, et, paradoxalement, semble ternir les couleurs.

    Le flash ? Pire ! Il "blafardise" (néologisme malheureux, mais qui a le bon goût d'être aussi laid que l'effet obtenu par le flash !)

    Or, on peut utiliser un réflecteur blanc: torchon, drap, plaque de mélaminé blanche... peu importe, pourvu que le soleil vienne frapper cette cible et réfléchisse sa lumière sur l'objet à photographier. On a alors un éclairage efficace, doux, subtil. Rien n'empêche ensuite de recadrer l'image, de corriger les couleurs avec un logiciel simple. Si la source de lumière est adéquate, le travail des photos a posteriori se fera plus facilement, et l'effet restera naturel.

    Illustration ci-dessous, avec des photos qui n'ont subi aucune modification :

    Photo 1 : sans réflecteur blanc

    IMG_4325.JPG

    Photo 2 : avec réflecteur blanc (ici, une chaise en résine de couleur blanche)

    IMG_4323.JPG

    La journée était lumineuse, et d'aucuns feront peut-être remarquer que les deux photos restent acceptables. Mais à y regarder de plus près, on constate que les ombres sont moins marquées dans la seconde photo que dans la première, que les couleurs (en particulier le vert) y sont plus lumineuses, que la paille du fond est plus rosée (moins grisâtre), et je peux vous assurer que l'effet est plus proche de ce que les yeux observent dans la réalité.

    En somme, un petit effort pour un (relativement) gros effet.