fabrics - Page 5

  • Bis repetita

    Attendu, guetté, enfin livré : le numéro 89 de la revue Quiltmania a enfin trouvé le chemin de ma boîte-aux-lettres !

    On y trouve pages 74 à 78 un des quilts que j'ai réalisés dans la collection "A la manière de Vasarely".

    quiltmania2.jpg

    Une photo envoyée à Brandon Mably, designer de tissus et collaborateur de Kaffe Fassett, est à l'origine de cette publication : Brandon Mably a suggéré à Quiltmania de faire un bout de chemin avec "Le fil à malice".

    L'ouvrage est expliqué, et les photos rendent bien justice à l'original : la doublure lie de vin, "shot cotton" de Kaffe Fassett, offre un aspet moiré car elle est obtenue par un tissage rouge-bleu de couleur merveilleusement saturée.

    Quiltmania1.jpg

     quiltmania3.jpg

    Les explications, sur une double-page :

    quiltmania4.jpg

    Et la dernière page, qui voisine avec le bloc "Mystère" de Yoko Saïto : voilà de la bonne compagnie, n'est-ce pas ? 

    quiltmania5.jpg

    Merci à l'équipe de Quiltmania pour cette publication !

  • Verrouillage de couture

    Drôle de titre, peut-on penser ! "Verrouillage de couture" !...

    Il s'agit en fait d'une astuce de montage de pièces de patchwork qui évite les épaisseurs et permet un fini (presque) parfait.

    En voici le principe à partir d'un exemple : le montage de deux blocs "boule de neige".

    coutures 1.jpg

    Comme on peut le voir ci-dessus, on coud endroit contre endroit 4 petits carrés dans les angles d'un grand carré et on recoupe à environ 0,75 cm de la couture. Puis on rabat sur l'endroit les triangles.

    L'astuce consiste ensuite à repasser correctement les triangles :

    coutures 2.jpg

    Les coutures du carré de gauche sont rabattues vers l'extérieur, celles du carré de droite vers l'intérieur : c'est ce qui va permettre une bonne adéquation des deux parties à coudre, car il n'y aura pas de différence d'épaisseur : si on ne procède pas ainsi, on peut avoir 6 épaisseurs de tissus d'un côté de la couture et 2 de l'autre. En contrariant le sens de repassage des coutures, on a 4 épaisseurs de chaque côté et un emboîtement patfait des deux morceaux.

    Sur la photo ci-dessous, on voit en transparence que les deux blocs sont bien emboîtés, que les coutures sont verrouillées :

    coutures 3.jpg

    Il ne reste plus qu'à coudre la couture d'un des 4 côtés et retourner : voici un gros plan de la pointe des petiits carrés bien alignés.

    coutures 4.jpg

    Lorsque 4 grands carrés auront été réunis, on obtiendra au centre un carré couché sur la pointe et, si on a bien emboîté les couture, on devrait obtenir ceci :

     couture 5.jpg

    Et, une fois tous les carrés assemblés, on obtiendra un quilt qui ressemblera fort à celui-là :

    couture 6.jpg

    Alors, à toutes celles et tous ceux qui se disent : "le patchwork n'est pas pour moi, c'est trop minutieux !" je peux rétorquer ceci : pendant de nombreuses années j'ai cousu en ignorant cette méthode et en me battant avec les épaisseurs de couture. Et celles-ci n'étaient pas alignées. Et après ? Cela n'ajoutait-il pas du charme à mes réalisations ?

    C'est en se trompant qu'on avance !

    A bon entendeur, salut !

  • Belote et rebelote !

    Dernier né de la gamme "A la manière de Vasarely" (il faudra songer à se renouveler !), voici un quilt utilisant lui aussi une large gamme de tissus "shot cotton" rayés ou unis de Kaffe Fassett, dont voici quelques détails du quilting :

    Devant, autour d'une petite ellipse...

    P1150109.JPG

    Derrière, avec un tissu Ikéa

    P1150110.JPG

    Et autour des grandes ellipses : pile...

    P1150115.JPG

    Face !

    P1150111.JPG

    D'un peu plus près...

    P1150114.JPG

     P1150117.JPG

    La suite lorsqu'il sera terminé !

  • Quilt mystère... Suite !

    Voici un troisième bloc du quilt mystère qui peine décidément à avancer !

    P1140419.JPG

    Il reste à appliquer les volutes de fumée...

    Quelques vues de détail :

    maison,couleurs,quilt,quilting,patchwork,fabrics,tissu,shot cotton,coton, kaffe fassett

    maison,couleurs,quilt,quilting,patchwork,fabrics,tissu,shot cotton,coton, kaffe fassett

    maison,couleurs,quilt,quilting,patchwork,fabrics,tissu,shot cotton,coton, kaffe fassett

    maison,couleurs,quilt,quilting,patchwork,fabrics,tissu,shot cotton,coton, kaffe fassett

  • Début d'une collection ?

    Dans la famille "trousses-pochettes & co", voici la dernière née, une trousse à toilette doublée de plastique transparent à l'intérieur.

    P1140298.JPG

    Vue de l'intérieur plastifié :

    Est-ce le début d'une collection ? La quantité de tissus "kokka" avec les petites voitures s'amenuise... Difficile d'aller bien loin avec un coupon de 50 cm !

    Détail du piqué main sur le batik artisanal :

    P1140301.JPG

    La trousse et sa petite soeur...

     

    P1140305.JPG

    Vues de détail :

     

    P1140306.JPG

    P1140307.JPG

  • Trousse : tuto

    La trousse est (presque) terminée : il reste à poser une fermeture à glissière.

    P1140285.JPG

    Voici quelques éléments d'explication :

    1) On réalise le dessus en assemblant des tissus à sa convenance. On peut ajouter broderies et appliqués si on le souhaite. Ce "piécé" (appelé ainsi parce qu'il est composé de plusieurs "pièces" de tissus) est un carré d'environ 30 cm de côté.

    P1140290.JPG

    2) On coupe un molleton et un morceau de tissu pour la doublure de dimension un peu supérieure (rectangle de 30 cm de haut par 35 cm de large). Ici, le tissus de doublure a un sens (petites voitures, un imprimé japonais naïf de "Kokka"), il faut donc réaliser la doubure en deux parties reliées par une couture pour que les voitures soient à l'endroit.

    P1140287.JPG

    3) Superposer doublure, molleton et dessus en centrant bien le dessus de manière à ce qu'il y ait environ 2,5 cm de doublure sur la largeur, de chaque côté, et maintenir le sandwich par un faufil. On peut aussi utiliser de la colle pour tissus en bombe (bien plus rapide !) On peut alors piquer (quilter) comme on le souhaite. Ici, il y a du quilting machine (les petites voitures), du quilting main (les "graffitis' du tissu vert) et une ligne de piqûre libre à la main avec du coton blanc pour relier la broderie et la pièce de "log cabin".

    trousse, quilt, quilting, patchwork, tissu, fabrics, coton, cotton, tissu teint à la main, batik

    4) Lorsque le quilting est terminer, fermer les côtés après avoir plié endroit contre endroit l'ouvrage. Retourner sur l'envers et, pour chaque couture, procéder ainsi :  recouper doublure et molleton à 0,7 cm d'un côté de la couture et uniquement le molleton de l'autre côté : on peut alors replier la doublure (environ 2,5 cm) de manière à cacher la couture. Cela crée un bourrelet à l'intérieur de la trousse autour de la couture qui est bien propre.

    trousse, quilt, quilting, patchwork, tissu, fabrics, coton, cotton, tissu teint à la main, batik

    trousse, quilt, quilting, patchwork, tissu, fabrics, coton, cotton, tissu teint à la main, batik

    5) Recouper proprement le haut de la trousse si nécessaire. Couper une bande (en biais si possible, mais ce n'est pas indispensable) de 5 cm de large dont la longueur est égale au périmètre de l'ouverture plus 1,5 cm pour les coutures (droite ou en biais selon si la bande a été coupée droit fil ou en biais). Piquer la bande endroit contre endroit à cheval sur le bord supérieur de la trousse en alignant les coutures. Rabattre vers l'intérieur et terminer par un ourlet cousu à la main.

    trousse, quilt, quilting, patchwork, tissu, fabrics, coton, cotton, tissu teint à la main, batik