Cuisine

  • Pause "huile d'olive"

    Deux semaines de ramassage des olives en Ardèche et enfin coule l'or vert ! Vert en effet, car c'est bien la couleur de l'huile que l'on obtient après la trituration des olives !

    L'occasion de revoir ce joli village de Bres (commune de Paysac, en Ardèche), aux maisons en grès rose, très différentes de celles que l'on trouve dans les terres calcaires de la vallée de l'Ardèche.

    C'est là en effet qu'on trouve le moulin de Dominique et Violette Vincent, un couple très accueillant malgré la lourde tâche qui leur incombe : triturer du matin (4 h !) au soir (20 ou 21 h) les olives que les producteurs leur apportent. Ambiance chaleureuse et inoubliable !

    Bref : nous leur avons apporté nos 695 kg d'olives ardéchoises !

    IMG_4049.JPG

    IMG_4027.JPG

    Les olives sont prêtes à être chargées dans l'entonnoir qui les achemine vers le bac où elles seront lavées et débarrassées des feuilles résiduelles.

    IMG_4052.JPG

    Vient ensuite la trituration : c'est cette pâte qui sera ensuite pressée.

    IMG_4060.JPG

    IMG_4063.JPG

    Un coup de centrifugeuse pour séparer l'huile de l'eau, et voici la coulée d'huile parfumée.

    IMG_4055.JPG

    Pendant ce temps, au dehors, la campagne se réveille doucement...

    IMG_4029.JPG

    IMG_4033.JPG

    IMG_4034.JPG

    IMG_4046.JPG

    IMG_4035.JPG

    Et pour ceux que la culture des oliviers intéresse, voici une vidéo disponible sur le site du moulin de Vincent, à Bres (commune de Paysac) :


  • Nature morte aux figues

    Des figues, mûres, presque séchées sur l'arbre : des "grises" au goût de miel, dégustées sur l'arbre et dont certaines ont fini en confiture...

    IMG_2857.JPG

    IMG_2860.JPG

    IMG_2912.JPG

    La figue est vraiment un fruit photogénique !

    IMG_2856.JPG

  • Les recettes dégottées par Nathalie...

    Les recettes de Nathalie sont pour les gourmands seulement : à ne pas laisser tomber dans n'importe quelles mains !

    Voici deux desserts délicieux qu'elle a bien voulu me confier. Le premier est une recette de biscuits croquants, les "tac-tac" au sésame, adaptée d'une trouvaille du net (ici !)

    Le second est une recette de crumble au gingembre confit : un pur délice.

    "Tac tac" au sésame :

    IMG_7624.JPG

    Pour réaliser cette recette, voici comment adapter la recette d'origine sans difficulté : remplacer les raisins secs par des graines de sésame (du coup, on met 200 grammes de graines de sésame) et ne pas tremper les biscuits dans le miel à la fin : ils sont alors bien secs et croquants. Libre à chacun d'essayer la recette d’origine, ou de tenter la variante pur sésame et les trempant dans le miel chaud et liquide à la fin (ou encore dans un sirop de sucre à l'eau de fleurs d'oranger...)

    Nathalie a tamponné ses biscuits avec un emporte pièce rond, mais n'importe quel tampon ferait l'affaire !
     
    Bref : tout est affaire d'imagination et de plaisir gourmand !

    Crumble au gingembre :

    IMG_7601.JPG

    Ingrédients :

    3 grands bâtons de rhubarbe à éplucher, à couper en petits morceaux, à plonger dans de l'eau bouillante pendant quelques minutes. (Puis rincer les morceaux de rhubarbe blanchis).
     
    3 c  à soupe de sucre + 6 petites barres de gingembre confits à couper en petits cubes pour bien en mettre partout.

    4 pommes à éplucher et couper en petits morceaux

    25 g de beurre salé pour les fruits, 75 g pour la pâte.

    100 g de farine.

    4 cuillerées à soupe de sucre.

    2 bons jets de gingembre en poudre (deux ou trois grosses pincées, en somme).

    Comment faire ?

    Mélanger la rhubarbe blanchie et les morceaux de gingembre confit de gingembre confit le temps de s'occuper des pommes.
     
    Mettre les pommes, le mélange rhubarbe/gingembre dans une casserole  avec le beurre.
    On fait fondre pendre 5-10 min. On surveille en laissant éventuellement un peu caraméliser, mais point trop n'en faut !

    Préparer la pâte : mélanger les poudres (farine, sucre, gingembre).

    Ajouter les 75 g de beurre salé, coupé en petits morceaux et sabler la pâte.
     
    Dans un plat à tian (en faïence) : mettre le mélange pommes/rhubarbe/gingembre confit, puis recouvrir de la pâte à crumble et mettre le tout au four à 200°C pendant 20 à 30 min, le temps ça cuise et, surtout, que ça dore au-dessus.

    Bon appétit !

  • Légumes croquants au gingembre

    Voici une recette de saison, mais qui pourrait être adaptée à de nombreux légumes, pour peu que ceux-ci restent assez croquants lorsqu'on les fait sauter dans un faitout ou une poêle.

    Ingrédients contenus dans cette version :

    - 5 carottes

    - 2 fenouils jeunes

    - 3 ou 4 échalotes, coupées en deux si elle sont dodues, entières sinon.

    - 3 courgettes

    - une poignée de haricots plats

    - 1 racine de gingembre frais (environ 8 cm de longueur)

    IMG_7616bis.jpg

    Préparation :

    - Effiler les haricots plats et les couper en trois ou quatre morceaux. Les faire blanchir dans de l'eau bouillante salée (2 min, pas plus).

    - Couper en lanières tous les légumes, sauf les échalotes qui seront laissées entières (cf. plus haut).

    - Faire chauffer dans un wok ou un faitout de l'huile d'olive et y jeter tous les légumes dans cet ordre : échalotes, fenouils et carottes, puis, quelques minutes après, courgettes, gingembre et haricots. Ajouter du sel. Remuer assez souvent en cuisant à feu vif quelques minutes, puis baisser le feu.

    - Laisser mijoter environ 10 min (le temps de cuisson dépend de l'effet recherché : très croquant, on laisse cuire 7-8 min, plus moelleux, on va jusqu'à 12-15 min). En fin de cuisson, rajouter une cuillerée à soupe de vinaigre balsamique et laisser cuire à feu vif 1 à 2 min. Poivrer avant de servir.

    C'est prêt : on peut manger ces légumes très chauds pour accompagner une viande, tièdes si la chaleur de l'été se fait sentir, mais également bien frais si elle devient accablante !!!

  • Tajine de poulet au gingembre et aux poires

    Cette recette est une adaptation d'une recette tirée d'un livre "gourmand" : la cuisine de Momo".

    Un plaisir pour les yeux et le palais !

    tajine 2.jpg

    Ingrédients (pour 6 personnes) :

    6 cuisses de poulet (de bonne qualité !)

    6 poires

    5 fenouils

    Un morceau de racine de gingembre frais

    2 oignons

    Epices : sel, poivre, ras el hanout (3 à 4 cuillères à soupe pleines selon la force désirée), cumin (une cuillère à soupe), safran (3 doses de vrai safran)

    Une grosse noix de beurre et de l'huile d'olive

    Une grosse cuillérée à soupe de miel (s'il est liquide, mettre 3 cuillérées à soupe)

    750 de semoule fine de couscous (la "graine")

    Remarque : j'utilise du ras el hanout qui contient de la canelle. S'il n'y en a pas dans votre mélange, il faut en mettre un peu.

    Comment faire ?

    Faire revenir les oignons dans un peu d'huile d'olive dans le plat à tajine.

    Lorsqu'ils sont dorés, rajouter les cuisses de poulet pour les faire dorer elles aussi.

    P1150411.JPG

    Ajouter ras el hanout et cumin, poivre et sel, puis mouiller avec de l'eau.

    Eplucher les poires et le gingembre. Couper les poires en morceaux et détailler en allumettes le gingembre. Faire fondre la noix de beurre et le miel dans une casserole, ajouter poires et gingembre et les faires cuire jusqu'à ce que le liquide soit réduit.

    P1150412.JPG

    Nettoyer les fenouils et les couper en morceaux pas trop gros. Les déposer sur les morceaux de pulet.

    P1150413.JPG

    Ajouter du safran dans le plat à tajine et le mélange poires-gingembre. Prélever du jus pour mouiller l'ensemble (il est déjà riche de sucs de viande, d'épices, de jus de poire au miel...)

    Couvrir avec le couvercle du plat à tajine et laisser mijoter jusqu'à ce que les légumes soient tendres.

    Préparer du couscous (semoule fine) en suivant les instructions du vendeur.

    Servir le tajine et la graine de couscous en la mouillant avec le jus.

    Bon appétit !

    tajine 1.jpg

  • Soupe de carottes "pour les nuls"... et les autres !

    Lorsque l'envie ne vous prend pas de passer trois heures à préparer un repas - c'est souvent mon cas -, il vous faut dégoter LA recette, celle qui nourrit, régale le palais, et vous occupe moins de 20 min.

    La soupe de carotte à l'orange et au cumin entre dans cette catégorie !

    Ingrédients pour 5 personnes

    - 1 kg de carottes

    - Environ 1 l d'eau

    - 2 cuillérées à soupe d'huile d'olive

    - Le zeste d'une orange

    - Sel, poivre, cumin

    Eplucher les carottes, les couper en morceaux et les faire revenir dans une cocotte minute à l'huile d'olive. Puis ajouter l'eau et le sel et cuire les carottes dans la cocotte fermée (je ne compte pas le temps de cuisson, 20 min, car vous êtes libre de vaquer à vos occupations hors de la cuisine !)

    soupe carottes 1.jpg

    Ouf, le plus gros du travail est fait (5 min)

    soupe carottes 2.jpg

    Et encore 5 min de passées !

    Il ne reste plus qu'à mixer la soupe et à ajouter le zeste d'une orange non traitée, du cumin, du poivre... et de goûter pour rectifier l'assaisonnement en cas de besoin (5 min) !

    Variante : remplacer les carottes par de la courge (potiron ou butternut) ! Je l'ai essayé : un régal !

    P1130564.JPG

    Bon appétit !