Que faire avec de vieux jeans ?

  • Saintes Marie aux Mines 2017 (2)

    Un coup de coeur à partager, aujourd'hui, une découverte étonnante : les œuvres en jean de l'artiste Ian BERRI, exposées à Ste Marie aux Mines.

    Tableaux ou objets du quotidien, tout est réalisé avec des jeans recyclés, coutures comprises, par un jeu subtil avec le degré d'usure du sergé.

    On doit insister sur le travail virtuose de l'artiste sur la perspective et la lumière, qui évoque les peintres flamands de la lumière : la solitude des personnages, le sentiment d'ennui ou de concentration qui semble les envelopper, la composition des tableaux dont la lumière vient d'une source unique qui n'éclaire pas directement le sujet, le choix de la vie quotidienne comme thème principal, une certaine sensualité, également, tout cela n'est pas sans rappeler l’œuvre de Veermer, mais avec une modernité qui tient à la fois au choix de représenter le monde contemporain et à l'usage de ce matériau si particulier : le jean.

    Voici un échantillon de photos qui peinent à rendre compte du travail en volume de l'artiste. Qu'on réalise seulement que la laverie est grandeur nature, ainsi que les objets de la vie courante (plante en pot, pochettes de disque vinyl, etc) !

    IMG_0683.JPG

    IMG_0681.JPG

    IMG_0680.JPG

    IMG_0698.JPG

    IMG_0699.JPG

    IMG_0700.JPG

    IMG_0701.JPG

    IMG_0704.JPG

    IMG_0707.JPG

    IMG_0708.JPG

    IMG_0709.JPG

    IMG_0719.JPG

    IMG_0678.JPG

    IMG_0686.JPG

    IMG_0714.JPG

    IMG_0712.JPG

    IMG_0685.JPG

    Bravo, Ian Berri !

    IMG_0716.JPG

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Sac... Marie Claire Idées

    Le n° 100 de Marie Claire Idées regorgeait d'idées, et pour une fois, je me suis laissé aller à reproduire un des ouvrages proposés : un sac composé d'un patchwork simplissime de carrés de toile de Jouy, d'imprimés floraux et de toile à matelas.

    Voici le résultat :

    IMG_6830.JPG

    IMG_6831.JPG

    IMG_6837.JPG

    IMG_6838.JPG

    IMG_6829.JPG

    A noter : les anses en jean !

    IMG_6832.JPG

    Et  l'original, si joliment pris en photo...

    fr.pinterest.com.jpg

    Crédit photo : MCI

    C'est l'occasion de rappeler que ce journal reste une source d'inspiration féconde !

    Enregistrer

  • L'arbre selon Léa

    Ingrédients : un imprimé désuet représentant un arbre majestueux sur fond de monuments de style vénitien. Trois sortes de fils ou rubans verts pour broder le feuillage (clair, moyen, foncé) et trois sortes de fils pour broder les arbres (blanc, jaune et marron). Et bien sûr, toile à beurre, colle textile, un brin de fantaisie, de l'enthousiasme et les aiguilles qui vont avec !

    Cela donne un cours pimpant et joyeux chez Léa Stansal, entrecoupé de "ho !", "ha !", chaque fois que l'une ou l'autre montrait ses encours.

    Jackie, Françoise, Anne-Catherine, Cécile, Laurence, Anne-Marie, Arlette, Marie-Claude, et moi-même : nous étions nombreuses autour de Léa pour arpenter de nouveaux chemins ! Je vous livre ces photos sans nommer leurs auteures, en vrac, car dans la fébrilité de cette journée bien remplie, je crains d'attribuer à Paul ce qui revient à Pierre !

    IMG_6595.JPG

    IMG_6626.JPG

    IMG_6600.JPG

    IMG_6601.JPG

    IMG_6597.JPG

    IMG_6621.JPG

    IMG_6623.JPG

    IMG_6629.JPG

    Un joli pique-aiguilles qui donne envie de ranger (un peu...)

    IMG_6617.JPG

    IMG_6618.JPG

    IMG_6619.JPG

    IMG_6620.JPG

    IMG_6599.JPG

    Leçon de composition, par Léa Stansal :

    La version d'origine, charmante pièce alliant une broderie enguirlandée magnifique et un tissu "Blanche Neige" charmant satisfaisait au critère d'assemblage de couleurs, mais pas de valeurs : clair, moyen, mais où sont passés les foncés ? Un velours de coton violet foncé (il paraît noir sur la photo : il me faudra apprendre à photographier les velours !) vient apporter ce contraste nécessaire pour transformer cette pièce déjà très jolie en quelque chose de magnifique !

    IMG_6602.JPG

    Trop de sombre ci-dessous...

    IMG_6604.JPG

    Une bande de tissu vert vient corriger cela !

    IMG_6605.JPG

    Album Quilt

    IMG_6610.JPG

    IMG_6612.JPG

    Last, but not least : ci-dessous, une pièce "terminée", a dit Léa (i.e. prête à être quiltée !) Elle satisfait à tous les critères de composition : une partie centrale chargée, point focus ; le bas sombre ; une pièce de tissu clair, tel un ciel, dans la partie haute, assez vide, où le regard peut se reposer, et les "raccords" des différents éléments bien présents. Ne reste plus qu'à choisir le tissus du dessous, qui ne sera pas d'une seule pièce mais devra respecter l'effet terre-ciel, foncé-clair de la composition, en veillant bien à éviter l'impression d'encadrement.

    IMG_6609.JPG

    Les mains, ça ne sert pas qu'à broder !!!

    IMG_6608.JPG

  • Sac de voyage en jean (3) : et si on brodait ?

    Face avant d'un futur sac de voyage, de dimension 40 cm par 30 cm environ (20 cm de largeur). Celui-ci est brodé et attend sa fermeture éclair !

    IMG_6586.JPG

    IMG_6590.JPG

    IMG_6591.JPG

    IMG_6592.JPG

    IMG_6594.JPG

    IMG_6588.JPG

  • Sac de voyage en jean (2)

    Pour ce nouveau sac en jean, j'ai choisi de coudre les morceaux envers contre envers et de cacher les coutures avec un biais : cela permettait d'ajouter des touches de couleurs de manière plus naturelle que pour le sac précédent.

    IMG_6553.JPG

    Initialement, je ne souhaitais pas le doubler (les coutures ne sont bien évidemment pas apparentes puisqu'il est monté envers contre envers), mais il ne me semblait pas bien fini. Aussi ai-je rajouté un tissu à motifs naïfs pour chemiser l'intérieur.

    IMG_6559.JPG

    IMG_6555.JPG

    IMG_6558.JPG

    Un sac ample... qui, une fois vide, s’aplatit et se plie avec docilité !

    IMG_6552.JPG

    IMG_6550.JPG

    IMG_6546.JPG

    Le voici vide, en compagnie de son petit camarade dodu :

    IMG_6563.JPG

    A l'arrière, la bretelle servant à maintenir le bagage sur la valise à roulettes.

    IMG_6554.JPG

    IMG_6540.JPG

  • Quand la broderie envahit TOUT !

    La broderie peut insidieusement TOUT envahir : un (futur) sac en jean qui ne demandait rien, un pull troué et remisé au placard, peinard, mais bien d'autres choses à venir, on s'en doute ! Un même motif décliné dans deux projets différents.

    IMG_6575.JPG

    IMG_6580.JPG

    Ainsi, lassée de mes sacs tout simples, j'ai tenté de me lancer dans le recyclage de motifs bien maîtrisés, mais en jouant sur les matières employées : un fil extrêmement fin, noir et blanc, met le focus sur les inflorescences et le feuillage. Une trouvaille qui vaut le détour : ce fil (un lainage) se présente en pelotes de 50 g, mais le brin est composé de 12 fils aussi fins, voire davantage, que les laines St Pierre.

    Et dans la lancée, le ravaudage d'un chandail troué aux coudes paraissait l'objectif idéal pour rentabiliser ce motif appris chez Léa Stansal.

    IMG_6578.JPG

    IMG_6573.JPG

    Ci dessous, les inflorescences avant d'avoir été rebrodées de fil de laine noir et blanc :

    IMG_6571.JPG

    IMG_6570.JPG

    On aperçoit, à l'intérieur de la manche, la toile à beurre empesée qui permet de réaliser la broderie sans déformer le chandail.

    IMG_6582.JPG

    IMG_6567.JPG