peinture

  • Dentelles d'Amsterdam (1)

    Le Rijksmuseum d'Amsterdam renferme, on s'en doute, des merveilles qu'on ne présente plus : qu'on pense à La Ronde De Nuit, de Rembrandt, ou à La Laitière, vulgarisée par Danone - faut-il s'en réjouir ?

    Mais ce qui nous occupera dans cet article, c'est la manière dont ces peintres Flamands ont interprété les matières, en particulier la dentelle.

    L'idée m'a été inspirée par une remarque de Léa Stansal qui conseillait à ses stagiaires d'observer à une bonne distance leur travail. En effet, faisait-elle remarquer, les dentelles peintes par ces maîtres sont époustouflantes de détails, mais on remarque un travail plus grossier lorsqu'on les observe de très près. On verra néanmoins, dans les photos ci-dessous, que certains de ces peintres ont poussé la précision vraiment très loin !

    Commençons par Frans Hals, qui illustre parfaitement la remarque de Léa Stansal : Portrait d'un Homme - 1635.

    (Il paraît qu'on trouvait que ce peintre avait un trait un peu grossier, peu apprécié par ceux qui désiraient un portrait : bon, il y a vraiment des gens qui prennent peine à nous donner des complexes !)

    IMG_3358.JPG

    IMG_3359.JPG

    Toujours de Frans Hals : Portrait d'une Femme - 1635

    (Il s'agit de l'épouse du précédent. Je vous laisse juger de la "grossièreté" du trait !)

    IMG_3352.JPG

    IMG_3354.JPG

    Van Mierevelt : Frederik Henry, Prince d'Orange - 1632

    IMG_3374.JPG

    Plus prêt ?

    IMG_3373.JPG

    Voici le portrait trouvé sur Wikipedia, sans reflet :

    Frederik_Hendrik_by_Michiel_Jansz_van_Mierevelt.jpg

    Un tableau de Rembrandt : Portrait d'une Femme, Probablement Maria Trip - 1639

    La transparence de l'étoffe blanche (une sorte d'organdi extrêmement fin) est parfaitement rendue : on croit déceler la finesse de la toile, trame et chaîne apparentes.

    IMG_3377.JPG

    IMG_3378.JPG

    (Ci-dessous : source wikipedia)

    Rembrandt_van_Rijn_172.jpg

    Paulus Moreelse : Portrait d'un Homme - 1625

    IMG_3388.JPG

    IMG_3389.JPG

    (Ci-dessous : source wikipedia)

    Portret_van_een_man,_vermoedelijk_uit_het_geslacht_Pauw_Rijksmuseum_SK-C-1440.jpeg

    Un de mes portraits préférés :

    Werner van den Walckert : Portrait d'un Homme avec un anneau en or - 1617

    (On dirait que la fraise a été réalisée avec une étoffe à bords francs, un peu effilochée.)

    IMG_3393.JPG

    IMG_3395.JPG

    IMG_3392.JPG

  • L'artiste du mois d'octobre : Auguste Herbin

    Auguste Herbin est un peintre français né en 1882 dans le Nord Pas de Calais et mort à Paris en 1960. Il suit une formation de dessinateur... industriel : son oeuvre semble en porter la marque ! Puis, grâce à une bourse d'étude, à 19 ans, Herbin peut envisager d'entreprendre des études artistiques à l'école des Beaux Arts de Lille. D'abord influencé par l'impressionnisme, Herbin se rapproche du Fauvisme, puis du Cubisme à la faveur de ses rencontres avec des peintres de ces mouvements, notamment Picasso ou Braque.

    S'il semble parfois hésiter entre la peinture figurative et l'abstraction pure, c'est bien son exploration des formes géométriques qui me semble fascinante.

    2c0e46b0d591168c3dd80424a81560a3.jpg

    Herbin_154.jpg

    Couleurs pures, formes simples mais savamment composées caractérisent une grande partie de son oeuvre : on y trouve aussi un hommage à l'art textile, en particulier dans l'usage de motifs rappelant ceux qui ornent les étoffes et les draperies des maisons bourgeoises, comme on peut s'en apercevoir dans le tableau ci-dessous :

    GMA 3986.jpg

    Mais d'autres oeuvres ont un impact encore plus étonnant grâce à l'usage de contrastes de formes et de couleurs, soulignées de noirs comme dans le tableau ci-dessous : je crois que je saurai m'en inspirer pour mettre en valeur quelques tissus qui attendent sagement dans mes casiers !

    20-1.jpg

    Une palette réduite, des formes épurées, unifiées par un jaune paille discret et néanmoins lumineux :

    Auguste-HERBIN-02.jpg

    Noir et blanc, choc des valeurs, puissance des couleurs prismatiques, les pointes agressent les formes arrondies jusqu'à les déchirer...

    a002297171-001.jpg

    Là encore, un jeu de courbes qui s'entrechoquent, se mêlent aux pointes acérées, et se fragmentent comme au travers d'un prisme. Une certaine parenté avec les Delaunay (Sonia ou Robert) frappe dans cette oeuvre.

    artwork_images_424703073_678196_auguste-herbin.jpg

    Plus sage, ordonné et jouant avec les symétries, une composition qui pourraient être celle d'un patchwork contemporain.

    CRI_64079.jpg

    Des blocs de patchwork de tissus unis aux couleurs vives : inspirant, non ?

    artiste du mois,quilt,quilting,auguste herbin,peinture,vitrail,art

    Un autre, à l'avenant : les formes géométriques sont simples et pures !

    artiste du mois,quilt,quilting,auguste herbin,peinture,vitrail,art

    Un dernier "pour la route" : il y a de la lumière qui perce dans ce travail sur les valeurs et les couleurs !

    artiste du mois,quilt,quilting,auguste herbin,peinture,vitrail,art

    Un artiste à découvrir absolument !

    Artiste du mois prochain (novembre) : Kent Williams

  • L'artiste du mois de janvier : Besso

    Besso est un artiste éclectique : entré aux beaux-arts d'architecture au début des années 80, il s'initie à la peinture, sans renoncer à sa passion pour la musique (entre pinceaux et guitare, son coeur balance !)

    Après avoir pratiqué l'aquarelle et les transparences qu'elle permet, il découvre l'art brut (à travers Dubuffet, par exemple) et l'art contemporain et change de technique.

    P1120866.JPG

    Au cours de mes récentes pérégrinations parisiennes, j'ai pu visiter le musée des Arts décoratifs (il vaut le détour !) Voici quelques oeuvres de Dubuffet que l'on peut y voir. Un régal pour mes yeux avides d'images !

    P1120833.JPG

    P1120839.JPG

    Je n'ai pas pu voir ce que Besso peignait avant d'opter pour l'acrylique, mais je dois dire que ses tableaux naïfs pétillants de couleurs (hum, attention les yeux, Anne et Héloïse) m'ont ouvert des sources d'inspiration picturale abyssales !

    Voyez plutôt :

    heureuseavecdeux.jpg

    regardehommestomber.jpg

    yenauratoutmonde.jpg

    blablablatousetages(1).jpg

    Besso est actuellement exposé à Paris, place des Vosges.

    Artiste du mois prochain (février) : Kaffe Fassett... s'il faut encore le présenter !